Imprimer

 

 

UTILITÉ : votre santé et comment les plantes

peuvent-elles soutenir votre rythme de vie


 

health

 

 

Les plantes comme les remèdes et les compléments : nous sommes de plus en plus conscients que le niveau d’énergie et la beauté naturelle sont étroitement liés à la santé en général. Pourquoi l’utilisation des ingrédients naturels à la base de plantes a un excellent effet sur la mode de vie et le bien-être des gens ?

 

La médecine contemporaine a atteint de grands succès dans ses études de la nature des maladies en examinant une vaste gamme de processus biologiques dans le corps humain. La branche de la médecine, que nous appelons « phytothérapie », a subi l’épreuve du temps ayant eu des antécédents de l’application réussie depuis des milliers d’années. Les herbes médicinales trouvent leur place dans la médecine contemporaine, après des stricts examens cliniques avec l’utilisation des méthodes de la phytothérapie scientifique.

 

Les hommes et les femmes de nos jours subissent des stress, des charges de travail exorbitantes et beaucoup de  pollution. La phytothérapie ainsi que la médecine naturelle peuvent aider à régler efficacement des processus dans l’organisme et à maintenir l’équilibre.

 

De nombreuses maladies affectent négativement le métabolisme. Environ 60 composants chimiques se trouvent dans le corps humain. Plusieurs d’entre eux, même en quantités microscopiques, contribuent au fonctionnement normal des systèmes. Lorsqu’on utilise une substance produite d’une plante médicinale (par exemple : une tisane, une teinture ou un jus à base de plante), le corps humain reçoit de nombreux oligo-éléments bénéfiques, des ferments et des substances biologiques qui régularisent les processus de vie. Les ingrédients actifs des plantes médicinales sont facilement et naturellement absorbés par le corps humain. Ils font un effet médicinal aussi qu’un effet général fortifiant.

 

Beaucoup de plantes médicinales démontrent de différents effets lorsqu’elles sont utilisées entièrement en tant que médicament ou lorsqu’elles sont utilisées en tant que substances purifiées de leurs composants actifs. Les composants auxiliaires des herbes médicinales, qui sont considérés comme ayant un effet peu significatif, sont souvent la clé de l’effet médical. Les substances isolées des plantes médicinales doivent être utilisées surtout dans les cas où un dosage précis est nécessaire, par exemple, lorsqu’il y a des composants actifs puissants.

 

Les remèdes synthétiques et à base des plantes sont efficaces et se combinent harmonieusement lorsqu’ils sont utilisés avec précision et de manière appropriée par les médecins. Les uns ne remplacent pas les autres, cela serait fautif de mettre des barrières entre ces deux groupes de médicaments.


Nos professeurs

 

teachers

 

Dr. Erébacanov (1880 – 1949) : fameux herboriste et pharmacien bulgare, il a fait ses études en Autriche. Sa pratique phytothérapeutique était très connue à Sofia avant et après la Seconde Guerre Mondiale. Il a sauvé la vie du Dr. Pamukoff d’une maladie mortelle que plusieurs médecins de cette époque-là croyaient inguérissable. Le Dr. Pamukoff était très reconnaissant et très impressionné. A ce moment-là, il était l’étudiant à l’Académie de Médecine et avait travaillé 3 ans avec le DR. Erébacanov.

 

 

Peter Dimkov (1886 – 1981) : célèbre herboriste bulgare. Il était fermement convaincu, que les maladies inguérissables n’existaient pas, et qu’il était possible de guérir n’importe quelle maladie par les herbes. Cette devise (slogan) il a confirmé par sa propre expérience.

Peter Dimkov était impliqué en herboristerie dès son enfance, il étudiait également la médecine traditionnelle bulgare. Le résultat de ses recherches était un best-seller de 3 volumes « La médecine traditionnelle bulgare », où il a proposé des centaines de recettes naturelles pour le traitement de nombreuses maladies graves. Il était attribué plusieurs prix prestigieux en Bulgarie et à l’étranger.

 

Dr. Pamukoff appréciait beaucoup le travail de Piotr Dimkov et il étudiait ses méthodes de travail dans les années 70. Leur passion commune à la phytothérapie a mis le début à une longue amitié. Piotr Dimkov et le Dr. Pamukoff travaillaient ensemble plus de 20 ans sur le développement de la phytothérapie, aussi que sur la sauvegarde de la nature.

 

 

Avicenne ou Ibn Sinna (981 – 1037) Il a vécu il y a 1000 ans, mais il reste toujours l’un des plus grands penseurs et chercheurs en médecine de l’histoire. En Europe Ibn Sinna a eu sa réputation de l’un des pères de la médecine grâce à ses 14 volumes du « Canon de la médecine », cet ouvrage était un texte de référence en médecine en Europe et dans le monde islamique jusqu’à  XVIII siècle. Dans ce livre, il applique les idées d’Aristote à la médecine. Il introduit l’expérimentation systématique et la quantification dans l’étude de la physiologie. Il a travaillé comme médecin principal de nombreux célèbres dirigeants, il a également étudié et utilisé des centaines de plantes médicinales.

 

 

Hippocrate (460-377 avant J.C.), « le Père de la médecine », un médecin grec, né à l’île Cos en Grèce. Il est devenu célèbre en tant que le créateur de la médecine et a été considéré comme le plus grand médecin de son époque (de son temps). Hippocrate a fondé sa pratique médicale sur des observations et sur l’étude du corps humain. Il était convaincu que la maladie avait une explication physique et rationnelle, et il avait développé de nombreux produits efficaces de phytothérapie. Hippocrate a également créé le serment d’éthique médicale pour les médecins à venir. Ce serment est pris par les médecins lorsqu’ils commencent leur pratique médicale.

 

 

Il y avait beaucoup d’herboristes et de spécialistes en phytothérapie. Nous respectons beaucoup leur travail et nous en avons étudié les expériences de plusieurs. Vous pouvez trouver l’histoire complète de la médecine traditionnelle et de la phytothérapie scientifique dans de nombreux livres intéressants, tels que « Pharmacie verte » (Green Pharmacy) de Barbara Griggs (Londres, 1981).